Qui suis-je ?


Entretien vidéo de présentation

Mon moteur

Ce que je préfère dans mon métier d’accompagnement, c’est le sourire de mon client ; pas besoin d’un grand sourire, un simple plissement des yeux ou à la commissure des lèvres suffit !

Je sais alors qu’il est touché, l’émotion passe, la créativité est débloquée, il va se mettre en mouvement sur une voie positive pour lui ; et je suis heureux d’avoir su l’accompagner à cet endroit.


Résumé

Je m’appelle Gilles Caminade. J’ai 57 ans et je suis le père de 3 grandes filles. Je viens d’une famille aisée, intellectuelle et passionnée d’art.

D’un tempérament indépendant et éclectique, j’ai une formation d’ingénieur, puis d’école de commerce ; je me suis installé à mon compte à 24 ans et racheté ma première entreprise à 27 après 2 petites années de salariat.

De 15 personnes en 1988, ma société de construction (Groupe GCBTP) est passée à 120 salariés en cinq ans, et en compte encore 80 aujourd’hui.

Si j’en reste l’actionnaire majoritaire et le Président, j’ai délégué depuis longtemps l’opérationnel et je n’ai gardé en direct qu’une petite branche immobilière (promotion, investissement).

Trouver de nouvelles idées et imaginer comment les mettre en œuvre ; autrefois pour mon compte, aujourd’hui au service de mes clients.

J’ai ainsi eu le temps et l’énergie disponible pour développer mon activité d’accompagnement, en France et en Suisse notamment.

D’abord client, puis élève et enfin successeur d’Alain Forgeot, remarquable précurseur du métier (voir article l’Expansion janvier 2000), j’ai commencé comme coach professionnel en 2000 avec une clientèle majoritairement individuelle (mon prédécesseur avait un listing de plus de mille clients !).

J’ai enrichi ensuite ma pratique, avec notamment une formation en Gestalt qui élargit le travail avec mes clients aux aspects personnels et émotionnels.

Je donne aussi des cours de management, d’entrepreneuriat, de développement personnel et professionnel dans l’enseignement supérieur ; et enfin j’accompagne les entrepreneurs sociaux du réseau Ashoka.

Même si cela peut surprendre au vu de ces activités diverses et variées, j’ai conservé une belle place pour ma vie personnelle et familiale.

J’ai ainsi voyagé souvent, navigué beaucoup, lu, vu pas mal de films, de pièces de théâtre et de musées ; pratiqué de nombreux sports, avec une prime à la régate et à la course au large.


Pour aller plus loin